Aller au contenu. | Aller à la navigation

Conseil communal
Vous êtes ici : Accueil Commune Vie politique Conseil communal Programme de politique générale

Programme de politique générale

Vous trouverez ci-dessous les axes essentiels de la politique que nous entendons mener au cours de la législature 2013-2018. Ce programme de politique communale a été approuvé par le Conseil communal lors de sa séance du 25 avril 2013.

Principaux projets :

Entretien de voiries.
Pour sécuriser et embellir nos villages, nous voulons continuer le plan d’amélioration des voiries initié depuis quelques années.
- Rénovations de différentes voiries intérieures sur l’entité.
- Entretien des chemins de grande communication.
- Rénovation de la voirie Berchiwé – Robelmont et du carrefour de la Vallée des Forges.
- Rénovation des voiries rue du Pargé, rue de Launoy et rue Eaubruchet à Meix-dt-Virton.

Réseaux d’eau et d’égouttage.
Garantir les approvisionnements en eau et améliorer le réseau d’égouttage sont aussi des enjeux liés au développement durable.
- Elimination des raccordements en plomb sur l'entité.
- Modernisation du réseau d'égouttage à Houdrigny 2e phase.
- Modernisation du réseau d'égouttage à Sommethonne.
- Réhabilitation des tronçons d'égouts en mauvais état sur l'entité.

Travaux d’aménagements.
Assurer la sécurité des habitants, créer des espaces de convivialité dans nos villages, se doter de structures sportives…
- Construction d’un hall sportif et d’un terrain multisports à Meix-dt-Virton.
- Aménagement d’un parc à conteneurs sur la commune.
- 2ème phase de l’aménagement de la Place du Tilleul à Gérouville.
- Acquisition, aménagement et/ou transformation de divers bâtiments en Maisons de villages ou autres : Cercle Saint Maurice à Sommethonne, ancienne école des filles à Gérouville, immeuble Feck et/ou bâtiment Marmoy-Goffinet à Robelmont, immeuble « Elgey » et/ou école maternelle à Houdrigny,…
- Aménagement de plaines de jeux à Gérouville, Robelmont et dans les autres villages.
- Aménagement de places et d’espaces de convivialité dans les différents villages.
- Aménagements sécuritaires aux abords des écoles et de trottoirs dans différents villages.
- Extension des bureaux communaux à Meix-dt-Virton.

Entretien du patrimoine bâti.
Préserver notre patrimoine c’est préserver l’esprit de nos villages.
- Rénovation des murs de soutènement dans les différents villages.
- Rénovation du Tilleul à Gérouville (avec Qualité Village Gérouville).
- Rénovation et mise en valeur de l’ancien lavoir de Limes et du calvaire de Villers-la-Loue.
- Rénovation des vitraux de l’église de Gérouville.
- Rénovation des Monuments aux Morts de Sommethonne et Villers-la-Loue.

Valorisation des ressources naturelles, patrimoniales et développement touristique.
Après l’eau, nous entendons mettre en valeur nos autres ressources naturelles.
- Participation à la création du Parc naturel de Gaume.
- Mise en place d’un Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN).
- Création et diffusion de brochures thématiques (circuits pédestres, monuments intéressants, patrimoine hydraulique, arbres et haies remarquables, réserves naturelles,…).
- Placement de divers panneaux didactiques.
- Mise en place de circuits de promenades thématiques.
- Création d’un marché de producteurs.

Mais encore ?
Soutenir tout ce qui peut contribuer au bien-être de chacun et renforcer le concept de développement durable, qui constitue notre axe de travail des 5 prochaines années.
- Développement du site internet communal (commande en ligne de documents administratifs,…)
- Mise en place d’un Conseil Communal des Enfants.
- Encadrement/ Information des jeunes et des clubs des jeunes (alcool, drogues, études,…).
- Réflexion approfondie du projet de résidences seniors.
- Création d’une Commission Consultative Communale des Aînés.
- Travaux d’isolation et installation de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments communaux.
- Gestion différenciée des espaces verts.
- Formation technique en éco-construction.
- Soutien au projet éolien sur la commune (avec Meix’ Energie).
- Création de chemins de liaisons et voies lentes entre les villages (piétons, cyclistes,…).
- Création de logements « tremplins » pour les jeunes ménages.
- Aide à la création d’emplois locaux.
- …

Opération de Développement Rural :

Notre Commune a entamé une opération de développement rural en vue d’améliorer le cadre et les conditions de vie de ses habitants. Chaque étape, depuis les réflexions préalables jusqu’à l’élaboration des projets, s’est faite et continuera à se faire en collaboration avec la population. Tout cela en s’inscrivant dans une démarche de développement durable.

Sur base du diagnostic de notre commune, 5 objectifs concrets ont été définis dans lesquels s’inscriront les projets à mettre en œuvre :
- Objectif 1 : Renforcer la vie associative et l’animation culturelle par la mise en place d’infrastructures adaptées et d’outils performants.
- Objectif 2 : Mettre en œuvre des solutions innovantes pour garantir un niveau de services et d’équipements satisfaisants à la population.
- Objectif 3 : Profiter de la faible attractivité du territoire comme atout pour y initier une politique de gestion visant à en dynamiser l’évolution de manière adaptée au contexte local.
- Objectif 4 : En bénéficiant de l’exemple de l’eau, protéger et valoriser les ressources naturelles et patrimoniales comme vecteur de développement et d’identification.
- Objectif 5 : En synergie avec les pôles voisins, favoriser un développement économique et touristique basé sur les spécificités locales.
Nombre de projets cités ci-avant devraient pouvoir se faire dans le cadre de cette Opération de Développement Rural menée par notre commune sur une période de +/- 10 ans et bénéficiant de subsides importants (80 %).

Finances :

L'objectif financier de cette législature sera de maintenir les finances communales à un niveau équivalent à celui des dernières années.  Pour ce faire, nous devrons veiller à maintenir un boni à l'exercice propre au cours des prochaines années le plus proche possible de ceux obtenus au cours de la dernière législature.

Pour financer nos différents projets, il faudra maintenir un solde budgétaire positif afin de ne pas systématiquement recourir à l'emprunt et de revenir à un endettement trop important.

A ce titre, nous nous fixons comme limite de ne pas dépasser :

1) Une charge de dettes de maximum 12,5 % de nos recettes propres, ce qui -pour 2013- représente un montant d'environ 462.500 € ;

2) Un endettement maximum compris entre 100 et 110 % de nos recettes, ce qui -pour 2013- équivaut à un montant compris entre 4 et 4,5 millions d'euros.

Des incertitudes pèsent sur les finances des communes wallonnes.  Ce qui ne nous permet pas toujours de faire des projections fiables à long terme.  Quoi qu'il en soit, notre objectif sera de ne pas puiser outre mesure dans le portefeuille du contribuable, mais d'obtenir un maximum de subsides pour nos projets.

Notre objectif sera de ne pas augmenter les taxes communales qui touchent directement nos concitoyens, tout en respectant néanmoins la législation actuelle en ce qui concerne les immondices et le prix de l'eau, à savoir ce qu'on appelle le "coût vérité", autrement dit l'équilibre entre les dépenses et les recettes.

La rigueur mise en place pour le contrôle de nos dépenses au cours des dernières législatures restera d'actualité afin de préserver au mieux la meilleure santé financière obtenue ces dernières années.

 

Actions sur le document