Aller au contenu. | Aller à la navigation

Conseil communal
Vous êtes ici : Accueil Commune Vie politique Conseil communal Programme de politique générale

Programme de politique générale

Vous trouverez ci-dessous les axes essentiels de la politique que nous entendons mener au cours de la législature 2019-2024. Ce programme de politique communale a été approuvé par le Conseil communal.

Principaux projets :

Rapprocher la Commune du citoyen

Plus encore que par le passé, nous voulons associer les citoyens à l’animation de notre belle commune en ouvrant par exemple la cogestion de certaines enveloppes budgétaires pour des projets d’intérêt général, en rendant le site internet de la commune plus interactif,…

Sur le plan des infrastructures, cela passera aussi par la création d’espaces de convivialité telles les maisons de village, tout cela étant possible grâce à l’aménagement et/ou la transformation de bâtiments dans nos villages. On pense notamment au cercle Saint Maurice à Sommethonne, à l’ancienne mairie de Gérouville, au bâtiment Marmoy-Goffinet à Robelmont, à l’ancien site Elgey à Houdrigny, à l’ancienne école à Limes…

Cette plus grande interactivité, implique l’aménagement de places et espaces dans les villages de l’entité ainsi que l’extension des bureaux communaux, créant ainsi des espaces de rencontre. La création d’un E-guichet vous permettra également de réaliser certaines démarches administratives sans déplacement.

Nous continuerons à soutenir financièrement et logistiquement tous les projets qui contribuent à préserver le bien-être dans nos villages, tous les projets qui créent de la proximité citoyenne (comme p.ex : l’Epicentre à Meix, l’ASBL Solidairement, l’ASBL Meix-Energies...).

La cohésion sociale passe aussi par l’information donnée aux habitants sur l’état d’avancement des différents dossiers afin qu’ils puissent s’impliquer davantage dans leur commune et mieux exprimer leurs attentes.

C’est pourquoi nous mettrons tout en œuvre pour publier régulièrement, et de manière transparente, des informations sur l’état d’avancement des projets et des dossiers.


Education, culture et patrimoine

Au niveau Culture, nous continuerons, à soutenir toutes les initiatives culturelles dans nos villages en partenariat avec le centre culturel Tintigny-Rossignol. Nous envisageons de créer des espaces dédiés à la vie culturelle comme la mise à disposition du bâtiment Tomasi pour des ateliers d’artisanat, des expositions…

Sur le plan du Patrimoine, nous continuerons nos travaux de rénovation et d’entretiens entrepris sous la législature précédente. Dans cette optique, nous rénoverons l’ancien lavoir de Limes, pour le mettre en valeur, tant sur le plan culturel que touristique.

Concernant l’embellissement de nos villages, nous souhaitons amplifier notre soutien financier (budget participatif) et logistique aux initiatives privées et/ou associatives (tel le Cercle horticole) de fleurissement de nos villages. De même, nous accentuerons la lutte contre les incivilités et les dépôts sauvages.


L’Éducation est une mission essentielle pour la majorité en place. Nous voulons garantir le maintien d’une école dans chaque village.

En étroite collaboration avec la direction et les enseignants, nous nous engageons via le pacte d'excellence et les plans de pilotage à renforcer la qualité de l’enseignement communal et faire en sorte que les enfants d’aujourd’hui deviennent les acteurs de la vie de notre Commune de demain.

Nous considérons que les enfants doivent être acteurs de leur apprentissage, c’est ce que nous continuerons à soutenir en fonction des demandes de nos enseignants.


Economie de proximité et éco-tourisme

Notre soutien financier à la reprise de l’épicerie du village de Meix il y a déjà 10 ans, a été le premier pas au soutien de projets alliant à la fois un rôle économique et social.

La Commune de Meix-devant-Virton n’est pas une commune qui comporte de grandes entreprises, ce n’est pas sa vocation aujourd’hui pas plus que demain. Nous voulons encourager un développement économique à taille humaine, qui privilégie la proximité avec les habitants et qui s’inscrit dans les objectifs de développement durable.

Dans ce cadre, nous voulons continuer à mettre en lumière les producteurs et artisans locaux, promotionner la vente directe et les circuits courts. Nous devrions mettre en œuvre le projet « Commerce équitable » qui nous tient à cœur.

L’agriculture constitue une activité importante à l’échelle de notre Commune, c’est pourquoi nous poursuivrons la collaboration avec le Parc Naturel de Gaume, concernant l’accès aux terres communales pour favoriser l’installation de jeunes agriculteurs ou de productions innovantes.

L’Écotourisme, qui consiste au développement d’un tourisme plus durable et soutenable pour notre environnement, est un axe de développement d’activités que nous souhaitons prioriser, tout cela pourra se faire via l’Office Communal du Tourisme récemment créé. Pour ce faire, nous voulons encourager et développer l’offre d’hébergement touristique, la rénovation, la préservation et la mise en valeur du patrimoine local.

Tout ce programme nécessitera une série d’actions et d’investissements tels que :

• La création de chemins de liaisons et voies lentes entre les villages (piétons, cyclistes...) ainsi que la mise en place de circuits de promenades.
• La création et la diffusion de brochures thématiques (monuments intéressants, patrimoine hydraulique, circuits pédestres, arbres et haies remarquables, lieux-dits, réserves naturelles…)
• Le placement de divers panneaux didactiques (explicatifs et historiques) qui assurent la mise en valeur de nos villages.

 

« Préserver la qualité de vie pour les aînés »

Nous devons rester attentifs aux besoins de nos aînés. Une « commune où il fait bon vivre » est une commune qui prend en compte les préoccupations de ses aînés et les attentes qui se posent en termes de santé et de bien-être. Dans la continuité de la législature précédente, nous voulons privilégier la mise en œuvre de projets proposés par le Conseil Consultatif des Aînés.

Plusieurs projets sont à l’agenda de la nouvelle législature : un projet de maison médicale sur Meix-devant-Virton, un projet d’habitats intergénérationnels permettant de mixer jeunes et plus âgés. Nous envisageons également la création de Résidences services pour seniors dans la Zone d’Aménagement Communale Concerté (ZACC) situé à Meix.
Le service du Taxi Social du CPAS est une nécessité absolue et nous devons veiller à pérenniser son utilisation de manière optimale.

Nous souhaitons également poursuivre le développement de la politique de santé préventive, commencée lors de cette législature, par l’organisation de conférences et l’adhésion à différentes campagnes sur ce thème.


« Assurer une sécurité maximale et une mobilité optimale »

La sécurité constitue un enjeu important et nous comptons y concentrer nos efforts.

Nous poursuivrons la réalisation des aménagements entamés ces dernières années (systèmes ralentisseurs, placement de radars préventifs, trottoirs) où cela est nécessaire avec comme principal objectif la protection des usagers faibles et le renforcement de la sécurité aux abords des écoles. Nous projetons de mettre en œuvre un projet Pedibus avec les comités de parents des écoles.

Après la création de trottoirs à Houdrigny et la rénovation d’une partie de ceux de Meix-devant-Virton, le projet reliant les Guingettes et le centre de Sommethonne sera mis en œuvre dans un futur très proche. D’autres projets se concrétiseront, tout d’abord à Gérouville et par la suite dans d’autres sections de la Commune. La mobilité douce fait également partie de nos projets.

Nous voulons améliorer la sécurité entre les différentes entités de la Commune via le développement de voies lentes telles que prévues dans le PCDR que nous avons démarré en 2011, qui a été approuvé par le Conseil Communal en 2014 et par la Région Wallonne en 2015. Il ne faut pas perdre de vue que tous ces aménagements ne sont pratiquement pas subsidiables à l’heure actuelle et que leur coût est élevé

L’entretien et la maintenance des différentes voiries intérieures de l’entité ne seront pas oubliés.
Enfin, chaque citoyen a son rôle à jouer par le respect du Code de la route, le bon sens et la courtoisie, quel que soit l’endroit où il se trouve. Et cela ne coûte pas un centime…


« Le développement durable au cœur de nos préoccupations »

Le développement durable a guidé bon nombre de nos actions et réalisations durant la législature précédente, nous estimons qu’une « commune où il fait bon vivre » doit accorder une large part à tout ce qui préserve notre environnement. Notre engagement dans la « Convention des Maires » traduit notre volonté de réduire notre empreinte énergétique.

Nous continuerons dès lors les travaux de modernisation de nos réseaux d’égouttage ainsi que la réhabilitation des tronçons d’égouts en mauvais état. Nous poursuivrons tous les travaux d’amélioration et de préservation du réseau d’eau (qualité des eaux, pression, protection des zones de captage), dans cet esprit nous entreprendrons notamment la restauration du château d’eau de Gérouville et la construction d’une station d’épuration à Sommethonne.

Nous avons toujours été convaincus que la maîtrise de nos ressources naturelles, dont l’eau, par la Commune, était essentielle pour notre avenir. Le passé récent nous a donné raison.

Nous envisageons la poursuite de notre partenariat avec l’AIVE pour assurer l’endoscopie et l’entretien annuel de nos réseaux d’égouttage, de même nous voulons étudier avec l’Intercommunale, la mise en œuvre de solutions durables aux problèmes d’inondation rencontrés ces dernières années.

Parallèlement, nous envisageons d’amplifier nos politiques en matière d’économies d’énergie en développant des incitants financiers pour des travaux d’isolation et de production d’énergies alternatives, en mettant en place des solutions originales de cofinancement…

Nous poursuivrons le cadastre énergétique des bâtiments communaux et les investissements économiseurs d’énergie.

En collaboration avec le Parc Naturel de Gaume et Gaume Énergies, nous souhaitons développer des solutions de stockage de production d’énergie par des installations privées.

Un conseiller en énergies sera engagé, ce qui nous permettra de mieux évaluer le potentiel d’énergies renouvelables, d’identifier les projets porteurs et assurer leur mise en œuvre : réseaux de chaleur, aménagement de chutes d’eau, panneaux solaires et photovoltaïques, énergie éolienne…

La préservation de la biodiversité et son renforcement passent par un soutien de sa sauvegarde et de sa protection. Nous poursuivrons et accentuerons nos collaborations avec le DNF, le Contrat-Rivière Semois-Chiers et Natagora et soutiendrons d’un point de vue financier ou logistique toute autre initiative privée ou associative voulant œuvrer dans ce domaine.


Jeunesse, sports et petite enfance

« Une commune où il fait bon vivre » est aussi une commune qui assure ses missions éducatives en privilégiant un ancrage local maximum.

Au-delà de cet objectif global, nous maintiendrons et renforcerons tous les services d’accueil pour nos enfants : garderies, mercredis récréatifs, plaines de vacances, stages durant les congés scolaires, aménagements de plaines de jeux à Gérouville et Robelmont ainsi que dans les autres villages de l’entité…

De même nous étudierons la faisabilité de création de services adaptés pour les plus petits (0-2,5 ans). La construction et la gestion d’une crèche seront envisagées en fonction des possibilités de financement acceptable.

Des solutions alternatives, comme par exemple le soutien aux gardiennes indépendantes et crèches privées, doivent être mises en œuvre afin de pouvoir offrir un tel service sur le territoire de notre commune mais pas à n’importe quel prix. Cela pourrait être à titre d’exemple l’exonération pour ces entités de la taxe sur les immondices.
Le Conseil Communal des enfants a été un succès et nous prolongerons cette expérience, en étant particulièrement attentifs à la mise en œuvre des projets qui s’en dégageront. Un conseil de la Jeunesse pourrait également être mis sur pied afin de répondre aux besoins des adolescents de notre commune.

Le sport ne sera pas oublié. Nous envisageons le rafraîchissement général de la buvette et des vestiaires de football de Gérouville et la construction d’un terrain multisports à Meix-devant-Virton va bientôt débuter.

 

Finances

L’objectif financier de cette législature sera de maintenir les finances communales à un niveau au moins équivalent à celui des dernières années.

Pour ce faire, nous devrons veiller à maintenir un boni à l’exercice propre au cours des prochaines années le plus proche possible de ceux obtenus au cours de la dernière législature.

Pour financer nos différents projets il faudra maintenir un solde budgétaire positif afin de ne pas systématiquement recourir à l’emprunt et d’avoir un endettement trop important et insupportable pour nos finances.

A ce sujet, nous nous fixons comme limite à ne pas dépasser :
1° une charge de dette de maximum 12,5% de nos recettes propres, ce qui pour 2019 représente un montant d’environ 585.375 € ;
2° un endettement maximum compris entre 100 et 110 % de nos recettes, ce qui pour 2019 équivaut à un montant compris entre 4,6 et 5,15 millions d’€.

Des incertitudes pèsent sur les finances des communes wallonnes ce qui ne nous permet pas toujours de faire des projections fiables à long terme.

Quoi qu’il en soit, notre objectif sera de ne pas puiser outre mesure dans le portefeuille du contribuable mais d’obtenir un maximum de subsides pour nos projets.

Notre objectif sera de ne pas augmenter les taxes communales qui touchent directement nos concitoyens tout en respectant néanmoins la législation actuelle en ce qui concerne les immondices et le prix de l’eau, à savoir ce qu’on appelle le coût « vérité », autrement dit l’équilibre entre les dépenses et les recettes.

La rigueur mise en place pour le contrôle de nos dépenses au cours des dernières législatures restera d’actualité afin de préserver au mieux la meilleure santé financière obtenue ces dernières années.

Actions sur le document