Aller au contenu. | Aller à la navigation

Fauchage tardif dans notre commune
Sections
Vous êtes ici : Accueil News Fauchage tardif dans notre commune
Contacts

Maison communale

Rue de Gérouville, 5

6769 Meix-devant-Virton

Tél : +32(0)63/57.80.51

Fax : +32(0)63/58.18.72

E-mail :

Page de contact

Heures d'ouverture
Lundi
9h00 - 11h30
    14h00 - 16h00
Mardi
9h00 - 11h30
Fermé
Mercredi
9h00 - 11h30
14h00 - 16h00
Jeudi
9h00 - 11h30
17h00 - 19h00
Vendredi
9h00 - 11h30
14h00 - 16h00

 

Statistiques du site internet

www.meix-devant-virton.be/stats

 

 

Fauchage tardif dans notre commune

Quelques explications sur l'opération

Le fauchage annuel tardif s'applique aux zones pouvant accueillir sans danger pour la sécurité des usagers de la routes, une végétation herbacée ayant atteint sa taille maximale. Dans nos régions, les végétations herbacées les plus hautes ne dépassent que très rarement 1,20 mètres.

Le fauchage est le moyen le plus utilisé pour l'entretien des bords de routes. Initialement, il était pratiqué très régulièrement pour répondre favorablement aux aspects de sécurité routière et aux critères de propreté en vigueur, imposant la plupart du temps une herbe maintenue courte. Cette gestion intensive des bords de routes ne permet pas le développement d'une vie sauvage riche en espèces. Les espèces à croissance rapide et à multiplication végétative sont abondantes dans ce cas.

Les avantages du fauchage tardif

Limiter le nombre de fauchage à un seul passage annuel, et le réaliser en fin de saison, permet aux plantes de croître, fleurir et fructifier. Les fleurs vont attirer une quantité impressionnante d'insectes butineurs à la recherche de pollen et de nectar. Ils féconderont les fleurs qui produiront les graines utiles au renouvellement de l'espèce mais aussi pour toutes les espèces animales granivores. Le couvert végétal sera un endroit de quiétude pour beaucoup d'animaux qui s'y reproduiront. Ainsi, un bord de route en fauchage tardif offre bien plus de services à la nature qu'un bord de route fauché trop tôt ou trop souvent.

Comment appliquer le fauchage tardif ?

Une bande de fauchage intensif de 1m
Dans les zones de fauchage tardif, sauf exception, une bande de sécurité d'une largeur d'environ 1 mètre est régulièrement fauchée de part et d'autre de la chaussée afin de réserver un espace refuge pour les usagers de la routes, en particulier pour les piétons ou pour éviter que les hautes herbes ne retombent sur la voirie.

Une bande fauchée une fois par an, tardivement

La zone de fauchage tardif est située au delà de la bande de sécurité et est fauchée une fois par an, après le 1er août ou le 1er septembre voire plus tard encore en fonction des espèces sauvages présentes.

Des zones de sécurité

Les endroits dangereux continueront à être fauchés régulièrement tout au long de l'année. C'est le cas des bords de routes situés à hauteur des carrefours ou à l'intérieur des virages. C'est le cas aussi des bords de routes situés à hauteur des accès aux propriétés riveraines. Ces règles de sécurité n'empêchent pas une certaine souplesse dans l'exécution des fauchages. Dans les agglomérations, le fauchage sera tardif pour les talus présentant un aspect fleuri intéressant ou abritant des espèces rares ou protégées.

La hauteur de coupe

Pour des raisons spécifiques, liées aux exigences écologiques des espèces sensibles, le fauchage peut encore être organisé différemment.

Il y aura toutefois une constance dans les fauchages : la hauteur de coupe sera toujours suffisante (environ 10 cm) : pour ne pas détruire la base de la végétation, mettre le sol à nu et provoquer une érosion des talus, elle permettra à la machine de passer au-dessus d'un grand nombre d'animaux de petites tailles : insectes, reptiles batraciens.

Source: http://biodiversite.wallonie.be/fr/le-fauchage-tardif.html?IDC=3659

Actions sur le document