Attention

L'administration communale n'est accessible que sur rendez-vous. Vous pouvez également nous joindre par téléphone (063/57.80.51) ou par email (cG9wdWxhdGlvbkBtZWl4LWRldmFudC12aXJ0b24uYmU=)

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Environnement / Faune / Peste porcine africaine
Actions sur le document

Peste Porcine Africaine

La PPA, qu'est-ce que c'est?

Le 13 septembre 2018, le virus de la Peste Porcine Africaine a été détecté sur un sanglier mort dans le bois de Buzenol. Rapidement, l'infection s'est répandue en forêt gaumaise et a touché notre commune en décembre 2018.

La PPA est une maladie hautement virale qui ne touche que les porcs et sangliers. Elle est donc inoffensive pour l'Homme. 

Le virus de la PPA est très résistant et se transmet :

  • par contact direct avec des porcs ou sangliers infectés
  • par contact indirect par l’intermédiaire de personnes, équipements ou véhicules contaminés
  • par ingestion de déchets alimentaires contaminés insuffisamment chauffés

Comment éradiquer la maladie?

Le Gouvernement Wallon a pris des arrêtés successifs interdisant l'accès aux bois pour les promeneurs et professionnels. Il a également construit des clôtures qui, jusqu'ici, ont fait office de barrières efficaces et ont réussi à contenir le foyer infecté.

Quels sont les impacts?

  • Pour les touristes et citoyens, l'impossibilité d'accès à la forêt et d'y organiser des événements (Allures Libres,...), de s'y promener ou encore de profiter d'un terrain privé
  • Pour les professionnels du secteur forestier, l'impossibilité d'effectuer leur travail, avec des conséquences économiques importantes
  • Pour les agriculteurs, l'euthanasie de 4.000 porcs en Gaume et l'impossibilité d'en élever de nouveaux
  • Pour la commune, la perte près de 1.000.000€ de perte entre fin 2018 et 2020, en majeure partie les vente de bois

Quel est mon rôle dans tout ça?

La PPA se transmet facilement et le virus survit longtemps dans la nature. Si vous marchez dans une zone infectée, le risque est grand que vous emportiez avec vous le virus. Celui-ci pourrait à son tour être transmis à un autre groupe de sangliers et provoquer un nouveau foyer d'épidémie. Il est donc capital de respecter les interdictions et consignes de sécurité, au risque de voir l'épidémie s'étendre ou les mesures être prolongées.

Où puis-je aller?

En Belgique, les zones tampon et d'observation sont ouvertes à la la marche (Limes, Orval, Torgny, Ruette,...). Cette ouverture s'accompagne néanmoins de consignes strictes afin d'éviter tout danger de propagation. Ce n'est pas le cas en France où la région frontalière reste interdite aux promeneurs.

Consultez la carte officielle en cliquant ici.

Plus d'info?