Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Découvrir la commune / Patrimoine / Petit patrimoine / Tilleul de Gérouville
Actions sur le document

Tilleul de Gérouville

Planté comme ses frères en juin 1259, il se distingua d’eux par sa longévité. Il ne chut en effet qu'en1877; il vécut donc au moins 620 ans.

Il était situé à l'emplacement actuel de la maison d'école.  A un mètre du sol, contour exact suivi, il mesurait 25 m de tour, ficelle tendue; 14 m -8 hommes de taille moyenne étendant les bras pouvaient à peine l'encercler- à 12 m du sol, la colonne se divisait en deux énormes colonnes de 50 m d'élévation.  Des branches secondaires avaient 5 à 6 m et l'une d'elles abattue vers 1820, donna 14 cordes de bois.

Après sa chute, il fut scié en tronces volumineuses et vendu à Monsieur Wavreille de Meix-devant-Virton. La tronce la plus intéressante fut livrée à Monsieur Lambiotte de Marbehan qui l'envoya à son frère, marchand de bois à Bruxelles. Celui-ci la transforma en buvette et la plaça au milieu de son chantier sur un pied de ciment. 

Mais un lustre après l’armistice, pour des raisons d'extension, l’Administration Communale prit possession du chantier de Monsieur Lambiotte. C'est à cette circonstance que Gérouville doit d'être rentré en possession de son orme (tilleul), l'incarnation la plus parfaite de son histoire avec tout ce qu'elle comporte de joies et de misères vécues, le document le plus éloquent de son affranchissement décrété avant sa naissance elle-même. 

(Abbé N.J. Lenoir)

Tilleul de Gérouville